Les enjeux de la conception d’une identité visuelle. Étude des dynamiques du changement d’un signe graphique

mémoire de DNSEP — 2015

« Un signe est une chose qui conduit d’elle-même à la connaissance de quelque chose d’autre » Charles Sander Peirce

Derrière chaque image, symbole, affichage auxquels nous sommes confrontés, il y a toujours un certain nombre de personnes qui se sont mis en quête de s’adresser à nous. Au quotidien nous sommes entourés d’identités visuelles qui nous parlent et nous interrogent. Par définition, une identité visuelle est la représentation graphique d’une entité. Elle exprime par des signes, des couleurs, des textes, des mises en formes, des valeurs, des activités, l’histoire, les ambitions de l’entités qu’elle représente. La création d’une identité visuelle repose sur des enjeux précis liés à son usage, aux supports, à sa temporalité, ses valeurs et l’éthique du designer qui la conçoit. Comment conçoit-on une identité visuelle en tenant cas de ces enjeux ? Qu’advient-il des identités qui mutent dans le temps ? Quelles sont les dynamique du changement des signes graphiques ? Quelles sont les motivations de la refonte.

Ce mémoire de fin d’étude propose d’interroger les enjeux temporels et formels de la conception d’une identité visuelle en tenant cas des dynamiques de changement. Il s’intéresse au cas spécifique de l’identité pensée pour un territoire. Enfin, il questionne l’engagement éthique du designer dans cette pratique.

memoire_dnsep_2015_leslie_darne